• Accueil
  • > Histoire du Royaume-Uni
  • > Les celtes et les invasions anglo-saxonnes et viking (700AC – 1000) : des tribus celtes aux petits royaumes des vikings les pouvoirs sont toujours concentrés dans les mains d’un seul homme.

27 octobre, 2007

Les celtes et les invasions anglo-saxonnes et viking (700AC – 1000) : des tribus celtes aux petits royaumes des vikings les pouvoirs sont toujours concentrés dans les mains d’un seul homme.

Classé dans : Histoire du Royaume-Uni,Les celtes,Pouvoir et évênements — databaseblb @ 17:27

 L’actuelle Grande-Bretagne est peuplée à partir de 700 AC de peuples celtes, ils s’organisent en tribus avec des chefs de guerre : issus du continent, ils ont traversé la manche pour arriver en Angleterre, point de départ à partir duquel ils se sont répandus par la suite en Pays de Galles, Ecosse et Irlande.
Ils sont appelés Bretons et leur terre est devenue la Bretagne. Ils vivent en tribus et sont techniquement plutôt avancés car ils maîtrisent le travail du fer là où leurs adversaires utilisent encore celui du bronze.
La tribu est gérée uniquement par un chef militaire, souvent le plus courageux et/ou le plus fort. La reconnaissance des chefs de tribus se fait au sein des familles. L’usage de la force étant de coutume à cette époque et il est courant de voir les décisions prises après de sanglants duels. Toutefois, l’usage d’élections est aussi possible.
Il est à noter que des femmes peuvent être chef de clan, on retiendra le nom de BOADICEA qui devenu reine à la mort de son époux en 61AC.

Carte de présence des celtes en Europe avant Jésus Christ Présence celte sur le continent européen

 Carte des tribus celtes en Angleterre Carte des différentes tribus celtes en (actuelle) Angleterre.

La conquête des terres celtes par les Romains à partir de 100 AC : les romains connaissaient déjà l’existence des îles constituant l’actuel Royaume-Uni bien avant cette date, mais l’aide que les celtes de Bretagne donnent aux celtes du continent ( dans leur lutte contre l’envahisseur romain en Gaulles) conduit l’empereur de Rome à les attaquer. L’avancée romaine s’arrêtera au Limes ou Hadrian’s wall (frontière de l’actuelle Ecosse).
Une société mixte est créée entre les romains et les celtes, celle-ci est gérée par Rome directement pour la partie sud et par des gouverneurs et la légion pour la partie nord.
En 409, les derniers soldats romains quittent l’île pour défendre l’empire continental contre les grandes invasions barbares germaniques. En 410, Rome tombe.

Empire romain et son limesEmpire romain à son apogée et son limes

Les anglo-saxons envahissent la Bretagne à partir de 430, la notion de « royaume » voit le jour : voyant dans la Bretagne une terre fertile, les peuples germaniques des Angles, des Saxons et des Jutes débarquent en 430 et chassent les bretons vers les extrémités du territoire (à l’ouest dans le pays de Galles et l’Irlande et au nord en Ecosse). Les maîtres de la Bretagne sont devenus anglo-saxons à présent ; les celtes devront se plier aux lois des nouveaux seigneurs et/ou finir esclaves.
Les Angles occupent la majeure partie du territoire, c’est de là que découle le nom d’Angleterre (« la terre des Angles »). Les saxons et les jutes sont minoritaires.
Au VIII° siècle, un seigneur du nom de OFFA de Mercia se proclame « roi d’Angleterre ». Son « royaume », qui ne correspond pas aux frontières de l’actuelle Angleterre, ne lui survivra pas. D’autres petits rois prennent le nom de roi d’Angleterre mais il faudra attendre encore plusieurs siècles avant que la notion d’Angleterre que nous connaissons aujourd’hui soit atteinte par un seigneur guerrier.

Présence des anglo-saxons Présence anglo-saxonnes en Bretagne 

Le gouvernement s’organise sous les anglo-saxons, une société de classes (inconscientes) apparaît : les anglo-saxons sont les premiers à organiser le gouvernement de la Bretagne de manière moins tribale et plus centralisée. On considère que cette organisation est celle des 500 prochaines années.
Tout d’abord, ils crééent le King’s Council appelé aussi le WITAN. Composé des guerriers les plus influents et de prêtres, il a un rôle purement consultatif mais c’est lui qui désigne le nouveau roi et approuve les lois. Autrement dit, le roi peut passer outre l’avis du Witan mais il pourra en payer les conséquences.
Puis, il y a la création de territoires administratifs appelés les shires gérés par les représentants locaux du roi les shire reeves ou « sheriffs ». Les shires sont découpés en districts à leur tour gérés par des aldermen ; au début bien qu’on les appelle des Lords ils restent de simples local officers, c’est seulement au XI° que la notion de earl (comte) nait lorsque certains Lords sont assez puissants pour défendre leur territoire. Aujourd’hui ces termes existent toujours, les aldermen sont des élus administratifs (équivalent en France à un conseiller municipal) et les earls appartiennent à la haute aristocrate britannique.

Les vikings envahissent la Bretagne à partir du VIII° siècle, leur présence légitime la conquête de l’Angleterre par Guillaume Le Conquérant : tout comme les anglo-saxons ont fait il y a 400 ans, les vikings (peuple de Norvège et du Danemark) mènent d’abord de nombreux raides avant de conquérir définitivement l’actuelle Angleterre en 865. La moitié Nord-Est, le Danelaw, est conquise par les vikings ; le sud-ouest doit son salut au roi Alfred qui est le seul à résister et à férérer les locaux en 875.
Ce découpage durera jusqu’à la reprise des hostilité par les vikings en 950. Les dirigents anglo-saxons décident alors de reverser un tribut aux agresseurs afin que ceux-ci restreignent leurs attaques, cette taxe s’appelle la Danegeld (« argent danois ») et est la première imposition régulière de l’histoire du futur Royaume-Uni. L’Angleterre n’a pas été totalement conquise par les vikings grâce aux résistances et aux arrangements financiers mais la Bretagne est devenue un patchwork tribal où la coexistence est devenue difficile.
Au XI° siècle, le Witan, devant la désorganisation des rois anglo-saxons, décide de nommer le roi viking le plus puissant à la tête de l’Angleterre ; Il s’appelle Cnut (ou Canute).
En 1066, le roi Edward décède (succeseur de Cnut anglo-saxon). Commence alors une querelle d’investiture entre Harold, un Lord puissant saxon (choisi par Edward juste avant sa mort), et Guillaume duc de Normandie (descendant francisé des vikings et aussi choisi par Edward pendant son règne). Vers la fin d’année 1066, devant la prise de pouvoir de Harold, Guillaume décide de conquérir la Bretagne et c’est le jour de noël 1066 qu’il est courroné roi d’Angleterre dans l’abbaye de Westminster.

5 réponses à “Les celtes et les invasions anglo-saxonnes et viking (700AC – 1000) : des tribus celtes aux petits royaumes des vikings les pouvoirs sont toujours concentrés dans les mains d’un seul homme.”

  1. Neveu dit :

    ça m’a beaucoup aidé pour mon exposé sur l’angelterre avant 1066 très bien!!

  2. brigitte dit :

    Article très intéressant et bien documenté, mais je me permets de vous signaler les coquilles orthographiques suivantes dans le dernier paragraphe « les vikings envahissent la Bretagne… »:
    -Anglo-Saxons et Vikings avec des majuscules car ils désignent les peuples,
    - raids sans e, pour dire un raid dans le sens d’ une expédition agressive
    - dirigeants avec un a,
    - couronné avec un seul r mais 2 n

    Cordialement

  3. bouzid abderazak dit :

    merci a ttc les equipes qui a contrubuer a ce site

  4. cass. dit :

    voilà donc en fait les celtes (dont des gaulois) sont les bretons , l’histoire et la culture et légendes des celtes les dragons etc merlin le roi arthur etc, est en fait celle des bretons; que les anglo -saxons (donc les british) ont piqué aux bretons; bref les windsors sont des voleurs et des usurpateurs anglo – saxons – qui ne descendent pas de celtes. et qui ont le culot de se faire pour des celtes.

  5. L'Anglais nul... dit :

    MERCI ca m’a beaucoup servi pour ma redac’

Laisser un commentaire

targuist |
Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Droit Administratif des Bie...
| L'info back.
| ouvrir les yeux