2 novembre, 2007

Les TUDORS (1485 – 1603) : la Renaissance en Angleterre

Les conditions de vie en Angleterre s’améliorent peu à peu : entre 1530 et 1600 les conditions de vie s’améliorent un peu pour le peuple britannique, la taille des logements augmente (on passe de 1 à 3 pièces en moyenne par maison pour les plus pauvres) et leur confort aussi (les cheminées ne sont plus réservées uniquement aux riches individus).
La femme anglaise jouit d’une position plus enviable que celles du continent car, même si elle sa première mission reste de donner naissance à un maximum d’enfants et de s’occuper de son mari, elle ne vit pas cachée comme en Espagne et possède une certaine liberté de mouvement et d’actes (ex : embrasser un inconnu). Il faut tout de même noter qu’être une femme célibataire est très difficile car les monastères n’existent plus, ainsi les ex-nonnes se transforment en mendiantes.

La Renaissance prend son expansion en Angleterre, la période des Tudors est celle de la culture : la Renaissance Italienne est enfin arrivée en Angleterre, comme dans le reste de l’Europe les penseurs, les musiciens, les écrivains sont mis en avant et leur production augmente sensiblement. Dans les grands noms on retiendra Thomas MORE (auteur d’UTOPIA), Christopher MARLOWE ou encore William SHAKESPEARE. On commence à plus penser à la culture et au savoir qu’à la guerre.
Enfin, la langue anglaise continue de se construire et un anglais « officiel » voit le jour, celui de Londres. Ainsi, à partir de l’époque des Tudors, il est possible de reconnaître un noble d’un roturier à sa manière de parler : le premier parlant l’anglais londonien et le second celui de son village.

William Shakespeare, écrivai britannique William Shakespeare, écrivai britannique

Thomas More, écrivain britannique Thomas More, écrivain britannique

2 réponses à “Les TUDORS (1485 – 1603) : la Renaissance en Angleterre”

  1. Louisiane et Johanne dit :

    SOOOOOOO GOOD !!!!!!! on fait un exposer sur la renaissance en Angleterre et sa nous a beaucoup servis! Thanks for you!

  2. englishman dit :

    Je suis désolé, mais à William Shakespeare, c’est « écrivain » et pas « écrivai » car Thomas More est bien écrit mais pas William Shakespeare non. Préférez vous Thomas More à William Shakespeare?

Laisser un commentaire

targuist |
Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Droit Administratif des Bie...
| L'info back.
| ouvrir les yeux